SOMMAIRE 

L’éco-documentaire et l’histoire environnementale : rencontres

et compromis possibles et souhaitables.

Réflexions à partir du film Ozone. Un sauvetage réussi

par Régis Briday

Prenant prétexte d’une recension critique du film documentaire Ozone hole: how we saved the planet (2018), cet article répond à trois intentions : montrer que les choix narratifs des éco- documentaristes entrent fréquemment en conflit avec les méthodes des historiens, et sont de surcroît peu compatibles avec l’objectif de mobiliser le spectateur afin qu’il agisse politiquement ; déplorer l’usage très restreint des archives audiovisuelles dans le champ de l’histoire environnementale ; jeter des passerelles entre éco-documentaristes et historiens.

+ lire la suite

ARTICLE  par Antoine Garraud

Les corps politiques

du cinéma documentaire 

 

Nous nous proposons ici de situer la manière dont se nouent art et politique dans la philosophie de Rancière. Puis de repérer, dans une approche critique de leur mise en scène, les effets politiques de quelques films documentaires dont la politicité tient moins au sujet qu’ils abordent (l’émigration et le statut des émigrés) qu’aux formes qu’ils inventent pour aborder cette question.

+ lire la suite

Le documentaire animé et l'image réparatrice
Les femmes crèvent l'écran
Corinne Bopp : "Avoir la sensation du monde"
Vidéosurveiller et punir  Harun Farocki, I thought I was seing convicts